La démarche

Depuis la fin d'année 2015, la CCVG a souhaité s’engager dans une démarche partenariale visant à élaborer une stratégie de territoire et un plan d’action à long terme en faveur de l’installation et du maintien de l’agriculture sur son territoire. Elle porte tout particulièrement son attention sur l’accompagnement des nouveaux agriculteurs et agricultrices dont les projets s’inscrivent dans une logique de développement durable.

Une démarche en six grandes étapes,
entre janvier 2016 et mars 2017

Étape 1

Pour faire le point – État des lieux
Janvier à septembre 2016

Faire ressortir les forces et faiblesses de l’agriculture sur la CCVG, sur le court et le long terme, en termes de maintien de l’agriculture et identifier les grands enjeux.

Consulter le diagnostic

Étape 2

Pour se projeter – Vision à long terme
Novembre 2016

Définir les objectifs et les grands enjeux stratégiques, à partir d’une vision à long terme de l’agriculture sur le territoire.

Étape 3

Pour s’inspirer – Panorama des actions possibles
Mai à décembre 2016

Fournir un panorama des initiatives, en particulier innovantes ou expérimentales, qui favorisent l’accueil et l’installation et dont pourrait s’inspirer la CCVG pour construire son plan d’action.

Étape 4

Pour décider – Stratégie et plan d’action
Novembre 2016 à mars 2017

Définir une stratégie dotée d’un plan d’action à long terme (10 ans), hiérarchisé et planifié.

Étape 5

Pour agir – Études de faisabilité
Décembre 2016 à mars 2017

Réaliser une étude de faisabilité pour 1 ou 2 actions phares du plan d’action et faciliter leur mise en œuvre.

Étape 6

Pour animer – Instance de dialogue
Janvier à mars 2017

S’appuyer sur la dynamique partenariale créée avec cette démarche pour mettre en place une instance de dialogue autour de l’installation et du maintien de l’agriculture.


Une démarche partenariale

Afin de l’accompagner dans cette démarche, la CCVG mobilise l’ensemble de ses partenaires, acteurs incontournables d’un soutien au maintien et au développement de l’agriculture sur son territoire.

Aux côtés de la CCVG, la conduite de la démarche est organisée en étroite collaboration avec le Syndicat de l’Ouest lyonnais (SOL), la Chambre d’agriculture, les associations ADDEAR du Rhône et Terre de Liens, mobilisés au sein du groupe de travail. La commune de Chaponost, membre de la CCVG contribue également à ce groupe de travail.

 

Découvrez nos partenaires


Une démarche soutenue
à l’échelle départementale et régionale

Pour sa réalisation, la CCVG bénéficie d’un soutien financier du Conseil régional et du Conseil départemental, à travers les programmes d’action PENAP – PSADER.

logo_partenaires


Où en est-on ?

Suite à la réalisation du diagnostic, deux groupes de travail réunissant élu.es, exploitant.es agricoles et partenaires se sont constitués, afin d’avancer sur la mise en œuvre d’actions très concrètes dès maintenant et de réfléchir à des actions concrètes qui pourraient être intégrées au plan d’action.

Un site internet dédié a été créé et une enquête en ligne à destination des habitant.es et usagers du territoire afin de mieux connaître leurs habitudes d’achat de produits alimentaires locaux et leurs attentes.

Sur cette base, une réflexion a été conduite afin de définir une vision idéale, souhaitable, à long terme, de l’agriculture sur le territoire de la CCVG. Cette projection permet de définir les grandes orientations qu’on se donne en termes d’agriculture, à partir desquelles a été défini un cadre stratégique d’intervention de la CCVG.

Le conseil communautaire du 22 novembre dernier a validé la vision à long terme et le cadre stratégique d’intervention. Sur la base de ces deux documents, il a voté l’inscription de la compétence facultative de soutien au développement et à la promotion de l’agriculture sur le territoire et de mise en œuvre d’un programme d’actions dans ses statuts.

La prochaine étape ?

La CCVG entre à présent dans l’élaboration de son plan d’action. Pour cela, des ateliers-actions, réunissant les partenaires de la CCVG ainsi que des personnes ressources, seront organisés fin janvier. Ils permettront d’avancer sur les actions envisagées et leur mise en œuvre.

.

 

Dernières actus